Le voici qui sort de terre,le corps rongé de vers et souillé d'ordures.

Dans ces yeux ne brille aucune vie .De sa peau n'émane aucune chaleur.

Dans sa poitrine aucun battement.Son âme est aussi vide,aussi obscure que le ciel nocturne.

Il se rit de l'épée et m'eprise la fléche,car rien ne peut blesser sa chair.

Il errera sur la terre pour l'eternité à la recherche du sang des vivants,est festoira sur les os du damnés.

GARDEZ VOUS !

Voici le mort vivant.

                                                                                                       

                                                                                                              texte indou d'origine inconnue(vers 1000 avant J-C)

                                                             D'après le livre de Max Brooks